[RP] Journal personnel de Dor-Tip’arn Uik-leter

Discussion dans 'Roleplay' créé par Tipuik, 21 Juin 2018.

  1. Tipuik

    Tipuik Buildeur fou Archiviste

    [HRP/ON] Ce RP se veut d'être assez court et sert principalement à introduire mon personnage IG. Il est donc en relation direct avec le topic de faction du Conseil d'Ahrio (disponible ici)

    Pour les commentaires, c'est par ici
    [HRP/OFF]

    Préambule

    Les évènements relatés ci-dessous sont extraits du journal personnel de l’amiral Dor-Tip’arn Uik-leter, Amiral des forces navals Ahirienne et chef de l’expédition ayant fui vers la galaxie d’Orion.

    Le grand conseil n’étant évidemment pas informé de l’existence de la société galactique Orionnite du faite que l’expédition parti plus de douze siècles avant la création de la RGO. Néanmoins, dans un souci de clarté la datation sera formulé de la manière suivante : XX CA (CA pour Calendrier Ahirien) / XX RGO.


    Patronymie : Dans la société Ahirienne, les noms ont une structure bien spécifique et complexe. Ils sont en effet divisés en deux et chacun des deux parties comporte un ou plusieurs affixes.

    La première partie comporte un préfix indiquant la caste dont fait partie la personne. Le préfixe Dor- de Dor-Tip’arn désignant la caste guerrière.

    La partie médian désigne le prénom de la personne, Tip pour Dor-Tip’arn.

    Le suffixe quant à lui désigne le grade dans la caste en question, ‘arn signifiant amiral.

    Le début de la deuxième partie correspond au clan, Tip appartenant au clan Uik, suivit d’un suffixe indiquant la place dans le clan (-leter désignant le chef de clan).


    Dans les faits, les noms complets sont utilisés uniquement dans les documents administratifs du Conseil (recensement, rapport officiels, etc…). Dans la vie courante, il est habituellement admis, par souci de praticité, de n’utiliser que le prénom et le nom du clan collés ensemble, Dor-Tip’arn Uik-leter donnant Tipuik.



    Extrait du 16/10/18526 CA (-1232 RGO)

    Lieu : Station Heaven, système Ironas


    « Nous avons perdu. L’ennemi est aux porte du cœur de notre espace et vas bientôt lancer l’assaut décisif qui scellera notre destin. Mais les fiers Ahiriens ne disparaîtront pas avec nous. En effet, nous avons ces derniers mois construit, dans le plus grand secret de l’ennemi, plusieurs milliers de vaisseaux dortoir qui auront pour tâche de conduire les derniers Ahiriens ainsi que notre culture et nos technologies au-delà de l’abîme incommensurable séparant les galaxies, sauvant notre peuple de l’extermination.

    Ainsi protégés de nos ennemis par plusieurs millions d’années-lumière, notre société survivra parmi les étoiles et galaxies innombrables peuplant l’univers. »

    C’est assis dans mon bureau que j’écoutai avec tristesse et amertume le dernier discours du Haut Conseiller, resté sur Ahrio pour le dernier baroud d’honneur de notre civilisation dans cette galaxie.

    Les communications trans-galactiques s’interrompirent peu après l’allocution, indiquant que nos ennemis venaient de lancer l’assaut qui mettrait un terme à plus de six millénaires d’une guerre qui dévasta toute cette galaxie.

    Etant un des amiraux de la flotte, j’ai en charge un des vaisseaux dortoir en partance pour une autre galaxie pour un voyage sans retour. Plus de trente mille Ahiriens feront avec moi ce voyage de plusieurs siècles aux limites de l’univers dans le but de faire survivre notre société et trouver un nouveau foyer.

    La station est en effervescence depuis des mois en préparation du grand voyage que nous allons entreprendre pour nous mettre hors d’atteinte de notre ennemi, qui ne maîtrise pas suffisamment l’hypernavigation pour tenter de nous retrouver là où nous nous rendons.

    D’ici quelques jours, nous quitterons cette station à bord de l’ECS-43 (baptisé « Liberty » par l’équipage) pour notre voyage sans retour qui permettra, je l’espère, de nous établir en paix dans un nouveau foyer loin des affres de la guerre.
  2. Tipuik

    Tipuik Buildeur fou Archiviste

    Extrait du 21/10/18526 CA (-1232 RGO)

    Lieu : Station Heaven, Système Ironas


    Les derniers vaisseaux de réfugiés sont arrivés ce matin. D’après les informations recueillis lors des débriefings, notre planète mère fait face à la plus importante flotte qu’on ait jamais vue. Les rapports font état de plusieurs dizaines de milliers de vaisseaux lourd pilonnant sans relâche Ahrio ainsi qu’un nombre indéfinissable de vaisseaux de plus faible tonnage, mais apparemment le bouclier et les défenses planétaires tiennent bon pour le moment, les empêchant de lancer l’assaut au sol.

    De notre côté, les préparatifs sont presque terminés et hormis les derniers réfugiés arrivés ce matin, tous les civils sont déjà en stase dans les vaisseaux en partance. Il ne reste d’éveillé que les équipages et le personnel de la station, qui est entièrement composé de volontaires, nous permettant d’apponter demain lors du grand départ.

    Il est désormais temps que je quitte ce bureau pour rejoindre le Liberty afin d’achever les derniers préparatifs en vue de cet aller simple vers d’autres cieux.



    Extrait du 22/10/18526 CA (-1232 RGO)

    Lieu : ECS-43 « Liberty », Système Ironas


    Peu après notre appareillage tôt ce matin, nos capteurs longue distance on détectés une flotte ennemi approchant de la station Heaven. Heureusement pour nous, nous avons suffisamment d’avance pour avorter toute tentative de poursuite, mais malheureusement le personnel de la station lui n’aura pas le temps de nous rejoindre comme prévus à la base.

    J’admire le courage et l’abnégation de ces femmes et ces hommes se sachant condamnés pour nous permettre de nous mettre hors de portée de notre ennemi, tous prêts au sacrifice ultime dans l’unique but de sauver leur peuple de l’éradication. Je n’aurais jamais de mot assez forts pour leur exprimer ma gratitude au nom des 30.000 personnes présentes sur le Liberty, ni celles des 274 autres vaisseaux dortoirs partis de cette station.

    Leur sacrifice n’aura pas été vain puisqu’ils auront sauvés plus de huit millions de personnes aujourd’hui dont des membres de leurs familles, et je me suis fait la promesse de rencontrer personnellement chaque personne à leur réveil pour leurs annoncer la terrible nouvelle. A notre arrivée, je proposerais la construction d’un mémorial pour saluer le courage de ces hommes et femme et pour que leurs nom de sombrent pas dans l’oubli.

    Arrivés aux portes du système, juste avant le saut en vitesse supraluminique, l’équipage et moi-même avons pu voir près de la jovienne ou se situait notre camp de base un éclat lumineux bref suivi d’un intense rayonnement infrarouge, indiquant l’explosion de notre port d’attache et la mort de ses occupants.

    Nous sommes désormais en route vers le point de ralliement de la flotte de vaisseaux dortoirs que nous atteindrons dans 3 jours, pour une cérémonie d’adieu à notre galaxie et un hommage à tous les Ahiriens mort dans ce conflit effroyable, avant que chaque vaisseau parte vers la destination qui lui a été attribué.



    Extrait du 25/10/18526 CA (-1232 RGO)

    Lieu : ECS-43 « Liberty », bordure galactique


    Nous sommes arrivés au lieu de rassemblement. J’ai du mal à croire que les 12.000 vaisseaux présents ici sont tout ce qu’il reste de notre peuple et notre civilisation, et que nous allons tous nous séparer pour essaimer chacun dans une galaxie différente pour maximiser nos chances de survie.

    Sur chaque vaisseau est précieusement conservé un registre répertoriant les destinations de chacun ainsi que les fréquences pour les contacter. Un jour peut-être nous auront suffisamment progressés pour entrer en contact les uns les autres et réunir nos descendants dans une civilisation à l’échelle intergalactique.

    En tant que personne la plus haut gradé, il a été de mon devoir de prononcer le discours d’adieu à notre foyer, sans oublier l’hommage aux personnes ayant donnés leurs vies pour nous permettre de partir. Un silence de tombe régnait sur les canaux de com. tandis que j’énumérais uns à uns les 793 noms de ceux grâce à qui notre survie a été possible. Plus d’un membre d’équipage fondit en larme à la l’énumération du nom d’un proche et moi-même j’eu la gorge noué et senti plusieurs larmes perler sur mes joues en prononçant le nom de ma propre fille, puisse-t-elle reposer en paix pour l’éternité.

    Suite au discours, nous nous sommes dit un dernier adieu tandis que les moteurs hyperluminiques se mettaient en chauffe et nous partîmes tous sans nous retourner pour ce voyage sans retour aux confins de l’univers.

    Notre vaisseau à pour destination une petite galaxie situé en bordure d’un amas de taille moyenne et malgré le fait que nous n’ayons jamais rencontré un peuple maîtrisant l’hypernavigation aussi bien que nous, il nous faudra plus de douze siècles pour atteindre ce nouveau foyer.
    Alphajim, thepecnocrat et tyazze aiment ça.
  3. Tipuik

    Tipuik Buildeur fou Archiviste

    Extrait du 03/11/18526 CA (-1232 RGO)
    Lieu : ECS-43 « Liberty », abîme intergalactique


    Voilà plusieurs jours que nous sommes partis en direction de MC_0695, notre future galaxie d’accueil, avec l'espoir de ne plus jamais connaitre les affres d'une guerre d'extermination.

    L'équipage et moi même avons fini les dernières vérifications des système afin de s'assurer que le voyage se passera sans encombre pour nous tous.

    Nous allons désormais rejoindre nos modules de stase pour un sommeil de plus d'un millénaire et nous nous réveillerons à l'approche de notre nouvelle terre d'accueil.

    Longue vie au Conseil.



    Extrait du 29/12/19817 CA (+60 RGO)


    Lieu : ECS-43 « Liberty », bordure de la galaxie MC_0695


    C'est les doigts encore engourdis par mon réveil de stase que je pianote ces quelques lignes.

    Nous voici enfin arrivés! Rarement j'ai été aussi réjoui de terminer un voyage, même si je n'ai pas vu le temps passer. Et fichtre que cette galaxie est petite, nous sommes à peine à 1000 années lumière de sa bordure et pourtant nous pouvons la voire entièrement par la baie d'observation de la passerelle, les volutes de ses nébuleuses et nuages moléculaires formant un tableau à la fois beau et énigmatique. D'après les calcules de l'ordinateur de bord, elle fait environ un quart de la taille de notre galaxie d'origine et un dixième de sa masse, mais qu'importe tant que nous trouvons un endroit où nous installer.

    Nous avons également détectés plusieurs signaux énergétiques de forte puissance lors de notre arrivé. Après une étude de ces émissions permanentes, il apparaît clairement que cette galaxie est peuplé par une ou plusieurs civilisation ayant atteint l'ère spatial. Le tout vas être de savoir si ces entités vont se montrer hostile à notre égard.



    Extrait du 13/02/19818 CA (+61 RGO)

    Lieu : ECS-43 « Liberty », Nouveau foyer d'Orion


    Après plusieurs semaines d'étude, nous avons sélectionné un système solaire pour bâtir notre nouveau foyer. Une fois tous les colons réveillés et réunis dans le grand observatoire, j'ai prononcé un discourt pour notre arrivée dans notre nouvelle patrie pendant que nous nous dirigions vers ce système salutaire pour la survie de notre espèce.

    Notre nouveau lieu de vie est un système binaire situé à la jonction du bulbe galactique et d'un des bras en spirale. Il à été sélectionné pour ses conditions astronomique proches de celles de notre système mère et son relatif éloignement des civilisations déjà présentes dans cette galaxie. Il apparaît également que ce système est très riche en ressources naturelles encore inexploités ce qui facilitera notre installation.

    Nous avons également étudiés plus en profondeur les signaux reçus et nous avons découvert que cette galaxie est nommé "Orion" par ses habitants et que les différentes factions sont réunis sous l'égide de la "République Galactique d'Orion" (RGO). Cette RGO est encore jeune (à peine 60 ans) mais permet aux différentes civilisations la peuplant de se développer sans conflits à grande échelle, ce qui est de bonne augure pour nous et facilitera notre arrivé puis notre potentiel intégration à cette République.

    Enfin, nous avons réalisé un référendum interne ou tous les colons ont étés appelés à voter pour désigner un nouveau Conseil et le nom de celui-ci. Et j'ai eu la surprise de me retrouver élu Haut Conseiller à l'unanimité alors que je ne m'était même pas présenté. J'ai donc accepté la lourde responsabilité de guider notre peuple dans notre nouveau lieu de vie et faire rayonner le Conseil d'Ahrio (nom lui aussi choisi à l'unanimité) dans cette galaxie pour l'éternité.
    Gwynyam et Alphajim aiment ça.

Partager cette page